FR EN DE CN JP

EN 2018, UNE PROMO TOUJOURS PLUS CONQUERANTE

29/09/2017

Le 11 septembre dernier, l'Union des Côtes de Bordeaux a présenté son plan annuel 2018 avec un mot d'ordre : malgré le gel qui a lourdement touché les exploitations et une récolte qui s'annonce difficile pour ses vignerons, conserver son dynamisme et rester optimiste !


Des performances Marchés toujours à la hausse, avec un potentiel énorme

Point très positif : l'objectif de valorisation est sur de très bons rails sur l'ensemble des marchés des Côtes de Bordeaux.
Désormais 50% des vins des Côtes de Bordeaux sont vendus à un prix supérieur à 4,5€ au col en France et 4,5€/l à l'export. C'est deux fois plus qu'en 2008, avant le regroupement des appellations, et c'est un des signes forts qui montrent que l'Union fait la force.

Autre point marquant : la part de l'export continue de progresser, notamment sur des pays porteurs de valeur ajoutée (Etats-Unis, Chine...). Si la part exportée reste encore trop faible (22% contre 40% en moyenne pour les autres AOC girondines), elle est désormais bien loin des 11% enregistrés il y a 10 ans.

Fin 2016, l'Union des Côtes de Bordeaux est l'appellation qui a réalisé les meilleures progressions sur ses ventes à l'étranger (+10%). A fin juin 2017, la tendance est encore plus forte avec une hausse des volumes exportés de + 15%, contre + XX% en moyenne à Bordeaux.

Enfin, à l'export, la progression du chiffre d'affaires est plus rapide que celle des volumes :

« Nous saluons ces excellentes performances économiques de l'Union des Côtes de Bordeaux, se réjouit Damien Chombart, fortement impliqué dans la dynamique promotionnelle des Côtes. Mais c'est un fait : l'ensemble de nos actions promotionnelles ne suffisent pas et nous avons plus que jamais besoin de la force du négoce pour progresser encore ».


2018 : un budget pragmatique pour un plan offensif et conquérant

Malgré la baisse budgétaire du budget de 18% liée au gel, les Côtes de Bordeaux ont fermement décidé de se serrer les coudes et continuent à mettre la pédale d'accélérateur sur de nombreux dossiers.
Comment se faire connaître des décideurs de la planète vins quand on s'appelle Côtes de Bordeaux ?



Premier axe de développement : les relations presse


Les Côtes de Bordeaux comptent poursuivre leurs actions auprès des journalistes. Seront ainsi reconduits les rendez-vous aux USA, les déjeuners en Chine. Plus près d'ici, un voyage de presse France et / ou Belgique sera organisé courant du premier semestre 2018, ainsi qu'un rendez-vous à Paris et pour la première fois, à Bordeaux.

En parallèle, l'Union assurera de nouveau les dégustations des magazines partenaires : Decanter, Wine Enthusiast, Wine Spectator, Terre de Vins, dont les précieuses notes sont des leviers de transactions importants.



 Deuxième axe fort : la rencontre de potentiels acheteurs : « le trade »



« Le référencement des vins de Côtes de Bordeaux est encore insuffisant, déplore Françoise Lannoye, Présidente de Castillon Côtes de Bordeaux. Notre objectif est donc d'améliorer notre présence dans les assortiments des prescripteurs ».

Importateurs, Cavistes, Sommeliers, Grossistes, tous seront concernés par des actions Côtes de Bordeaux via des sessions de masterclass (conférences suivies de dégustations), des stands sur des salons internationaux.
En 2018, les Côtes de Bordeaux seront ainsi comme chaque présentées à Prowein et à la Hong Kong Wine Fair. Nouveauté cette année : un stand au ShangriLa pendant le OFF du gigantesque salon Chengdu en Chine auquel se sont déjà inscrits 12 vignerons.
Les masterclass sont également des moments privilégiés pour toucher un public d'acheteurs : elles seront reconduites en Allemagne (Berlin, Cologne) et en Chine.
 

L'export est l'enjeu majeur



C'est 85% du budget qui sera alloué à l'export, véritable levier de croissance pour les Côtes.
« La Chine est devenue notre premier client », précise P.Zabalza, directrice. En parallèle, notre percée se confirme sur les Etats Unis avec une forte demande de nos vins. Sur ce marché en particulier, nous avons de véritables atouts : les consommateurs américains recherchent des pépites encore méconnues, l'offre prix est attractive et l'exigence de qualité immédiate est au rendez-vous ».

Aux USA, les Côtes poursuivent leur stratégie presse et sommeliers avec la venue prévue en 2018 de Yannick Benjamin dans les Côtes. Sommelier reconnu, il a fortement contribué au succès de la réception réalisée à Brooklyn en juin 2017 et sera un excellent ambassadeur pour les Côtes lors de la masterclass qui sera animée à New York en mars 2018.

En Chine, les Côtes de Bordeaux seront présents dans les villes principales et secondaires via des masterclass et des rencontres journalistes.
Le Japon a été annulé faute de budget, mais les Côtes comptent sur l'impact des retombées presse du voyage organisé dans les appellations en octobre.


Si l'export concentre une bonne partie du budget, la France reste cruciale dans les volumes commercialisés.
De fait,  l'Union des Côtes de Bordeaux a souhaité maintenir l'action cavistes menée en partenariat avec le Magazine Terre de Vins. Elle poursuivra également son travail de relations presse, l'envoi de communiqués (une quarantaine par an) et l'organisation de rencontres formelles ou informelles avec les journalistes et bloggers.
Un voyage de presse est également prévu et renforcera le dispositif initié en 2016 avec des voyages de journalistes USA, Japon et TV chinoise.
 

Les Côtes de Bordeaux : une réponse parfaite aux nouvelles demandes du marché



La progression des volumes exportés dans des pays sous consommateurs il y a 20 ans ne doit pas masquer un autre phénomène : le mode de consommation de vin se transforme partout.

Cette transformation est un autre levier de croissance pour les Côtes de Bordeaux sur plusieurs critères : la volonté d'un plaisir immédiat, la proximité et l'origine du produit.

« Tout en ayant un potentiel de garde de quelques années, nos vins sont parfaitement adaptés à une consommation immédiate, indique D. Chombart. En cela ils répondent aux attentes des consommateurs qui souhaitent partager un bon moment de convivialité entre amis, sans décorum, en toute simplicité.
De plus, renchérit F. Lannoye, nos vins sont des vins de créateurs, réalisés par des vignerons propriétaires de leurs vignes, qui en prennent le plus grand soin en famille, souvent sur plusieurs générations.
Ils se déplacent sur des salons, reçoivent à la propriété, développent ainsi l'oenotourisme, poursuit D. Chombart. Ils créent un lien particulier avec le client qui se confirme par l'attachement des consommateurs à leur vin de Côtes de Bordeaux ».


L'année promotionnelle 2017 n'est pas encore achevée mais 2018 se profile vite.
D'ores et déjà, l'ensemble des opérateurs des Côtes de Bordeaux, vignerons et négociants, sont invités à participer aux actions des Côtes de Bordeaux et à devenir des ambassadeurs des vins de Côtes.

« Le renfort du partenariat avec nous, négociants, sera un véritable accélérateur de croissance pour les Côtes », conclut Jan Thienpont (Francs Côtes de Bordeaux et négociant chez Thienpont Vins Fins).
 

 




Actualités

RETOUR DES JOURNEES PORTES OUVERTES

Plus que quelques semaines avant le retour des Journées Portes Ouvertes en Cadillac ! Les 19 & 20 mai, pour le week-end de la Pentecôte, 43 propriétés de...
En savoir plus...

10 000 VISITEURS POUR LE 24EME PRINTEMPS DES VINS

Les samedi 7 et dimanche 8 avril derniers, la Citadelle de Blaye réunissait un nombre record de 90 vignerons de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux pour la 24e édition...
En savoir plus...

MOIS DE MAI SPORTIF EN BLAYE COTES DE BORDEAUX

Après le Printemps des Vins de Blaye, l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux revient dès le mois de mai avec deux événements sportifs incontournables : le...
En savoir plus...

J'IRAI DEGUSTER CHEZ VOUS CONFIRME A PARIS

Jamais 2 sans 3 ! Après 2 opérations réussies à Bordeaux puis Lille ces derniers mois, la nouvelle édition parisienne de « J’irai...
En savoir plus...

INSOLITE : DES POULES AU CLOS DE L'ECHAUGUETTE

Après une jachère fleurie, l’installation d’un hôtel à insectes et celle de nichoirs à abeilles, le Clos de l’Echauguette accueille depuis fin...
En savoir plus...

Rechercher

Actualité

RETOUR DES JOURNEES PORTES OUVERTES

Plus que quelques semaines avant le retour des Journées Portes Ouvertes en Cadillac ! Les 19 & 20 mai, pour le week-end de la Pentecôte, 43 propriétés de...
En savoir plus...

10 000 VISITEURS POUR LE 24EME PRINTEMPS DES VINS

Les samedi 7 et dimanche 8 avril derniers, la Citadelle de Blaye réunissait un nombre record de 90 vignerons de l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux pour la 24e édition...
En savoir plus...

MOIS DE MAI SPORTIF EN BLAYE COTES DE BORDEAUX

Après le Printemps des Vins de Blaye, l’appellation Blaye Côtes de Bordeaux revient dès le mois de mai avec deux événements sportifs incontournables : le...
En savoir plus...

J'IRAI DEGUSTER CHEZ VOUS CONFIRME A PARIS

Jamais 2 sans 3 ! Après 2 opérations réussies à Bordeaux puis Lille ces derniers mois, la nouvelle édition parisienne de « J’irai...
En savoir plus...

INSOLITE : DES POULES AU CLOS DE L'ECHAUGUETTE

Après une jachère fleurie, l’installation d’un hôtel à insectes et celle de nichoirs à abeilles, le Clos de l’Echauguette accueille depuis fin...
En savoir plus...

Réseaux sociaux

Suivez nous sur :
Twitter  Facebook

Vidéos




Grappe

Grappe FR